com de presse n°2 de TousEnsemble65

Publié le par zuzu

TousEnsemble65@orange.fr

Communiqué de presse.
C’est le moment de se mobiliser !

Depuis plusieurs semaines, les facs sont mobilisées contre la loi Pécresse sur l’université. Elle prévoit que les facs auront moins de financements publics. Elle devront donc fermer des filières, offrir moins de moyens et demander des financements au privé.

Les diplômes ne seront plus reconnus dans tout le monde du travail, mais seulement par l’entreprise qui les aura financés. Dans les pays où de telles réformes existent, les frais d’inscription à la fac augmentent (3000 euros en moyenne en Italie !) et les universités

sélectionnent les étudiants.

La loi actuelle prévoit que les lycéens devront faire une préinscription.

Il faudra s’inscrire plusieurs mois à l’avance, avant même d’avoir eu le bac.

Certains auront des entretiens dans les facs, pour être sûrs de bien choisir leurs études. Si on ne fait pas la procédure, si on n’a pas le bon profil ou si on change d’avis en juillet, on ne peut plus choisir

librement sa fac et sa filière. Finie la fac pour tous !

Cela va dans le sens d’une politique où l’on supprime 11 000 postes dans l’Éducation, où l’on demande aux plus pauvres de travailler plus, alors que l’on fait des cadeaux aux plus riches.

Aujourd’hui, les étudiants ne sont pas seuls à se mobiliser. Dans toute la France, des lycées les rejoignent. A Paris, le 20 novembre, une vingtaine de lycées était bloqués. C’est aussi le cas en banlieue et dans la plupart des régions, en particulier à TARBES. Plusieurs manifs ont eu lieu depuis. Elles regroupaient, dans toute la France, des dizaines de milliers de personnes, lycéens, étudiants, mais aussi salariés de l’Éducation (professeurs et personnels). Nous soutenons ce mouvement et appelons à son extension. Comme le font les enseignants et chercheurs de l’université Paris 13 : « nous nous engageons et appelons nos collègues de tous statuts à participer activement à la mobilisation, aux côtés des étudiants. »

D’autres secteurs sont aussi en lutte. Après les cheminots et traminots, des actions ont lieu dans les tribunaux, à l’ANPE et aux Assedic, à la Caisse d’Allocations Familiales, dans la Fonction publique avec certainement une nouvelle journée d’action la 1ere semaine de décembre. Toutes ces luttes, avec celles des salariés du privé, doivent converger en un mouvement d’ensemble !

La prochaine réunion du Collectif « TOUS ENSEMBLE » aura lieu mercredi 5 décembre à la Ferme Fould. (Notre nouvelle adresse mail est TousEnsemble65@orange.fr)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article