Solidarité avec les salariés du Joint Français (Saint Brieuc)

Publié le par zuzu


Communiqué de la LCR.

Depuis le 5 décembre, les trois quarts des ouvriers du Joint Français, à Saint-Brieuc, sont en grève. La CGT et les salariés revendiquent une augmentation de salaires de 4%. Les grévistes du Joint Français exigent une nouvelle répartition des richesses. Le Joint Français est une filiale du groupe Hutchinson qui, lui-même, appartient au groupe Total dont les bénéfices vont avoisiner les 10 milliards d’euros en 2007. La LCR et Olivier Besancenot, son porte-parole, qui revendiquent 300 euros net pour tous et un SMIC à 1500 euros net, soutiennent totalement la lutte et les revendications des salariés du Joint Français.

Le 10 décembre 2007.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article