Communiqué de la LCR. Personne n’a été dupe de l’annonce faite par N.Sarkozy concernant l’audiovisuel public, le 8 janvier, à savoir la suppression de la publicité. Comme à son habitude,

Publié le par zuzu

il reprend à

son compte, en les dénaturant, des éléments de programme de ses adversaires politiques. Immédiatement, les actions de TF1 et M6 grimpaient à la Bourse. Et cette annonce à caractère publicitaire c’est surtout un clin d’œil appuyé à ses amis, Bouygues Lagardère et Bolloré qui peuvent préparer la privatisation des chaînes publiques. Actuellement, 30% des recettes de France Télévision proviennent de la publicité. Les supprimer, sans les remplacer, reviendrait à tuer à brève échéance les chaînes publiques, rendant impossible, faute de financement, la création d’émissions de qualité, dégradant les conditions de travail des personnels, imposant l’austérité salariale et des suppressions d’emplois. La LCR partage l’inquiétude des personnels de France Télévision quant à leur devenir. Les 833 millions d’euros de recettes publicitaires actuelles doivent êtres compensés et au-delà, et cela sous le contrôle organisé des personnels de France Télévision et de leurs syndicats. Pour la LCR, la suppression des recettes publicitaires doit être remplacée par une redevance modulée en fonction des revenus, donc progressive, un réinvestissement financier de l’état et une taxe sur les recettes publicitaires perçues par les chaînes privées et versées au public. C’est seulement à ces conditions que peuvent être compensés les 833 millions d’euros de recettes publicitaires dont bénéficie actuellement l’audiovisuel public. Le 11 janvier 2008.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Vous avez en partie raison, les salaires en France sont relativement bas pour une majorité de français ! Pourtant le Président de la république actuel n’est pas responsable de cette situation insupportable, mais il s’agit de la conséquence directe de vingt ans de socialisme.
Répondre
Z
les salaires sont très bas pour une majorité de la population, et Sarkozy en est responsable, d'abord parce qu'il est président depuis 8 mois, et qu'il gouverne pour les riches... de plus il a été ministre dans les gouvernements précédents, il a été président de l'UMP, et s'est toujours prononcé contre l'augmentation des salaires (du smic par exemple)...les dirigeants du PS portent leur part de responsabilité puisqu'ils se sont adaptés au fonctionnement du capitalisme...et non pas parce qu'ils auraient mené une politique "socialiste"...