POURQUOI NOUS SOUTENONS LA MOBILISATION DU 24 JANVIER… !!!

Publié le par zuzu

Sarkozy l’escroc promet l’augmentation du pouvoir d’achat mais…il la prend dans la poche des salariés. Le paiement des heures supplémentaires, des jours de RTT ou de congés ce n’est que du travail fait en plus de la durée normale qui est échangé contre du salaire, rien à voir avec une augmentation ! La suppression des cotisations sociales donne l’impression d’augmenter le salaire mais en fait c’est moins pour les retraités, les privés d’emploi, les malades.

Plus 300 € net par mois,

nous en avons besoin tout de suite !

Depuis le début des années 80, la part de la richesse produite allant au capital est passée de 23 à 31 %, soit 8 % de plus pour les profits. Ces 8 % de la richesse créée représentent 128 milliards volés à ceux qui la produisent !

La consommation de 400 g de fruits et légumes par personnes et par jour représente 57 pour

un couple et 115 pour une famille avec deux enfants soit entre 5 et 10 % du Smic

mensuel. Autant dire un luxe inaccessible pour beaucoup !

Alors que le salaire moyen n’a pas bougé en trente ans, c’est ce qui occupe le plus de place dans le budget des travailleurs, des chômeurs ou des retraités qui a le plus augmenté. Les indices ne prennent pas en compte cette réalité.

Franchises médicales, baisse des remboursements: les dépenses de santé pèsent de plus en plus sur les salaires. Alors, beaucoup de retraités, de chômeurs, de salariés pauvres se privent de soins au péril de leur santé.

Alors, 300 euros ce n’est que le rattrapage de ce que nous avons perdu.

La pauvreté explose !

Le travail ne protège pas de la pauvreté et des difficultés. Un tiers des mal-logés sont des salariés…

La moitié des salariés gagne moins de 1484 euros par mois.

 

Le minimum pour vivre aujourdhui dans cette société, cest 1500 euros net par mois.

1 260 000 personnes doivent vivre avec le RMI soit 441 par mois. 600 000 retraités sont condamnés au minimum vieillesse à 621 . 7 millions de personnes sont en dessous du seuil

de pauvreté qui est évalué en France à 645 mensuel.

 Gagner plus, chiche !

En un an, le gaz a pris 12,7 %, les carburants 10 %, les légumes 6,7 %, les loyers 3,9 % (après 3,6 en 2005)… Le logement n’entre que pour 13 % dans le calcul de l’indice INSEE alors qu’il

Représente de 17 à 25 % pour trois ménages sur cinq. En 30 ans, la part des salariés qui ne travaillent pas toute l’année à temps plein a presque doublé, pour atteindre 31 %. Résultat :

800 000 salariés, surtout des femmes sont en dessous du seuil de pauvreté.

Pourquoi certains ne pourraient-ils pas manger les 5 fruits et légumes par jour qui sont recommandés par l’Organisation Mondiale de la Santé ?

Pourquoi certains n’auraient-ils pas droit aux vacances, au repos, à changer d’air ?

Pourquoi certains ne pourraient-ils pas profiter de temps en temps d’une séance de cinéma, d’un spectacle, d’une sortie ?

Smic, retraites, minima sociaux, pas moins de 1500 euros !

Nos vies valent plus que leurs profits.

Les 10 plus hauts salaires des patrons du CAC 40 représentent 82 millions d’euros soit l’équivalent de 6822 années de Smic… C’est révoltant, mais ce n’est que la partie visible de l’injustice de cette société. A condition de prendre sur les profits, il y a de quoi augmenter les salaires, le salaire net et les cotisations sociales qui assurent les retraites et l’indemnisation des celles et ceux qui sont privés d’emploi. Nous avons besoin d’un parti qui défend le partage des richesses, qui ose s’en prendre aux profits pour augmenter le pouvoir d’achat.

Bien sûr, les patrons et les actionnaires ne se laisseront pas reprendre ce qu’ils nous ont volé sans réagir, d’autant que le gouvernement est des leurs. Alors, il faudra leur arracher par la mobilisation.

Le Smic a augmenté de 30 %, c’était en 1968, grâce à la grève générale !


 

     REJOIGNEZ NOUS ! Prenez contact :

05 62 34 63 53 ou anticapitaliste@orange.fr blog anticapitaliste65.over-blog.com


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article