La LCR propose la suppression de la TVA ...

Publié le par zuzu

sur les produits de première necessité
PARIS, 27 fév 2008 (AFP) - La LCR d’Olivier Besancenot a dénoncé mercredi comme un "secret de polichinelle" l’entente illicite entre des fabricants et proposé un "plan d’urgence" contre la vie chère avec "la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité" et "une échelle mobile des salaires". "Le gouvernement vient de découvrir l’eau chaude, à savoir que pour maintenir et augmenter les profits des groupes industriels, la concurrence, prônée par Laurence Parisot, débouche sur des ententes illicites", affirme dans un communiqué la LCR, alors que les autorités de la concurrence suspectent une entente sur les tarifs entre des fabricants de produits de grande consommation. Selon la la Ligue, pour contrer "l’inflation vertigineuse sur les produits alimentaires" et la baisse du pouvoir d’achat "un plan d’urgence doit être mis en oeuvre". "Il faut supprimer la TVA sur les produits de première nécessité, augmenter les revenus de 300 euros net et fixer le salaire minimum à 1.500 euros net par mois", propose-t-elle. La LCR propose aussi "la mise en place d’une échelle mobile des salaires garantissant des hausses automatiques, en indexant les salaires sur un indice des prix, contrôlé par les salariés et reflétant réellement la hausse du coût de la vie".

 


 

  

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article