POLITIQUES PUBLIQUES

Publié le par zuzu

Appel à l’action

L’offensive acharnée du gouvernement Sarkozy pour mettre à bas les services publics (État, territoires, santé), sous le nom de révision générale des politiques publiques (RGPP), commence à soulever l’indignation. Des ripostes syndicales se préparent, mais il est décisif qu’elles prennent une dimension citoyenne, politique au sens fort. Ce à quoi répond un appel unitaire intitulé : « Le service public est notre richesse, mobilisons-nous. »

Les premiers signataires rassemblent des porte-parole syndicaux, de la CGT (Bernard Thibault), de la FSU (Gérard Aschieri), de Solidaires (Annick Coupé), de l’Unef (Jean-Baptiste Prévost), mais aussi d’associations de défense de droits sociaux essentiels comme Droits devant !! (Jean-Claude Amara), Convergence des services publics (Bernard Defaix), Ligue des droits de l’Homme (Jean-Pierre Dubois), Droit au logement (Jean-Baptiste Eyraud), Copernic (Yves Salesse), Attac (Aurélie Trouvé et Jean-Marie Harribey), AClefeu (Mohamed Mechmache), les médecins urgentistes (Patrick Pelloux) et des personnalités (Anicet Le Pors, Robert Castel, Pierre Concialdi, André Grimaldi, Liêm Hoang-Ngoc, Samy Johsua, Christian Lehmann, Alain Obadia, Nicole Questiaux…).

« Impossible de brader les principes fondateurs de la fonction publique tels que l’égalité, l’indépendance (impliquant la séparation du grade et de l’emploi), la responsabilité (rendre des comptes sur le missions) », explique Anicet Le Pors, ancien ministre de la Fonction publique. Mohamed Mechmache dénonce les annonces non suivies d’effets sur les banlieues. Patrick Pelloux relie cette action aux projets provocateurs sur la réforme des hôpitaux et le déremboursement des soins. Gérard Aschieri précise : « Il ne s’agit pas seulement d’un appel, mais d’un instrument de mobilisation », avec meeting prévu sur Paris et dans les régions.

Pour Solidaires et les responsables CGT (UGFF-CGT, fédération santé, fédération des services publics), il s’agit d’éviter le piège d’un isolement des salariés de la stricte fonction publique, et de « porter des exigences d’intérêt général ». Pour joindre l’appel : contact@service-public-notre-richesse.fr.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article