Pour le droit au retour des réfugiés palestiniens

Publié le par zuzu

Communiqué LCR

Les festivités autour du 60e anniversaire de l’état d’Israël occultent les conséquences politiques dont les Palestiniens continuent à souffrir : villages détruits, expulsion et dépossession de la terre que les Palestiniens cultivaient, négation de leurs droits nationaux. Près d’un millions d’entre eux furent expulsés et depuis survivent, eux et leurs familles, dans des camps de réfugiés au Liban, en Jordanie, en Syrie et y compris en Palestine.

C’est l’impasse totale au Proche-Orient. Que ce soit à Gaza, véritable ghetto, ou en Cisjordanie, la violence continue contre la population palestinienne qui vit enfermée et cernée par le Mur de la honte et les multiples check-points tenus par l’armée israélienne. La revendication d’Etat palestinien, bénéficiant de la continuité territoriale, avec Jérusalem-Est comme capitale et incluant le droit au retour des réfugiés, demeure plus que jamais d’actualité pour la LCR. A l’occasion du 60e anniversaire de la Nakba, la LCR participera, le samedi 17 mai, à la « Marche pour le retour » à l’appel de nombreuses organisations, à partir de 13h, à Barbès et soutient l’initiative festive prévue de 16h à 23h à la Porte de Versailles, « Paix comme Palestine, 60 ans après, la Paix par le droit ». Le 16 mai 2008. La LCR65 appelle à se rendre place du foirail à Tarbes, entre 15 et 17 heures, ou diverses associations, dont le colectif Palestine 65 et le mouvement de la paix, tiendront des stands et organiseront des activités.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article