Besancenot à Marseille : "contre-offensive globale" (AFP)

Publié le par zuzu

MARSEILLE, 7 juin 2008 (AFP) - Olivier Besancenot, porte-parole de la LCR a estimé samedi à Marseille que le nouveau parti anticapitaliste qui sera créé fin 2008 permettra de mener une contre-offensive globale contre le gouvernement et "tranchera avec la résignation politique qui touche la gauche". "Il y a une offensive globale qui est menée par le gouvernement. Il y a besoin d’une contre-offensive globale", a déclaré à l’AFP M. Besancenot qui assistait à la première assemblée constituante régionale du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), à Marseille. "On pense qu’il y a des forces militantes qui résistent localement, collectivement, sur des terrains, économiques, de société —l’immigration, la discrimination, le féminisme, l’écologie, l’emploi, les services publics, les retraites— et ces forces là, elles ont besoin d’un relais politique militant, c’est-à-dire d’un parti qui puisse relayer tous ces combats là de façon globale", a-t-il ajouté, précisant que la LCR n’était plus un outil politique adapté. M. Besancenot a promis que le NPA ne sera pas un parti de politiques professionnels : tous ses dirigeants devront continuer d’exercer une activité professionnelle, il existera un système de rotation et le parti aura plusieurs porte-paroles. Le congrès de Fondation du NPA aura lieu en décembre 2008 ou au plus tard en janvier 2009. "Dès la construction du parti anticapitaliste, on construira un grand parti anticapitaliste européen avec nos partenaires en Italie, au Danemark et même en Turquie", a ajouté le porte-parole de la LCR, suscitant de vifs applaudissements de plusieurs centaines de militants venus au meeting. Répondant aux critiques récentes de plusieurs intellectuels de gauche qui ont déploré la fermeture du NPA à la gauche antilibérale d’autres sensibilités, M. Besancenot a estimé qu’il souhaitait fédérer par le bas. "Depuis plus de 30 ans, on essaie de fédérer par le haut", et cela n’a pas marché, a-t-il ajouté
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article