Hôpital de Carhaix : la mobilisation s’amplifie !

Publié le par zuzu

Samedi 14 juin, malgré une ville totalement quadrillée pars la gendarmerie mobile et la police, peu à peu, les manifestants de Carhaix et les Quimpérois solidaires ont franchi les barrages et les contrôles d’identité pour se retrouver en centre-ville,encore plus nombreux que samedi dernier. De 11h à 16 heures, les manifestants ont tenu le pavé et organisé dans les rues de quimper une manifestation regroupant plus d’un millier de personnes, aux cris de "Carhaix résistance" et "C’est pas les hôpitaux qu’il faut fermer c’est Sarkozy qu’il faut virer", et ce malgré l’intimidation du dispositif policier et le peu de soutien des élus de"gôche".

Dérisoires et lamentables furent les comportements de certains élus verts qui s’en prirent avec véhémence aux manifestants qui brûlaient des pneus face aux cordons de flics... Ce fut leur seule initiative notable...

Si comme à l’accoutumée la LCR et le comité NPA étaien t très présents ainsi que Solidaires, le mouvement s’est enrichi de la présence de militants de l’UDB, d’Attac, d’Agir contre le chômage, de FO, mais aussi de militants CGT et CFDT bravant les consignes démobilisatrices de leurs Unions locales.

Loin d’être en perte de vitesse le mouvement s’élargit ,ce qui a fait dire à Christian Troadec,maire de Carhaix "J’avoue que je ne comprends pas l’attitude des socialistes. C’est une noble cause,non, la défense de ’hôpital de Carhaix, comme celle des autres d’ailleurs.../... Je ne comprends pas que les élus Quimpérois n’aient pas pris une position plus affirmée en faveur de notre mobilisation".

Dans la foulée le comité de défense appelle à la grande manifestation à Rennes vers l’ARH,ce vendredi 20 juin( appelée par tous les comités de défense bretons et des syndicats CGT Conseil Général 29 pour l’instant et bien sûr sud santé sociaux 29 qui bataille pour la convergence des luttes hospitalières sur département.

Par ailleurs, à l’appel de Carhaix, une réunion de toutes les forces progressistes et syndicats finistériens doit se tenir pour préparer unitairement les nouvelles actions.

Depuis mars, la détermination ne cesse de s’amplifier. Carhaix devient en Bretagne un symbole de résistance. Cette lutte ne doit pas rester isolée. Elle doit se généraliser pour bloquer la casse sociale et sanitaire des politiques de Sarkozy et Bachelot.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article