Le traité de Lisbonne à la poubelle.

Publié le par zuzu

Déclaration d’Olivier Besancenot.

100 % des peuples consultés ont voté non au référendum sur la ratification du traité de Lisbonne ! Le verdict vient de tomber : les Irlandais shootent Sarkozy et son traité de Lisbonne.

Une fois de plus, la construction européenne se fait recaler quand les peuples sont consultés. Cela devrait faire réfléchir la jet-society politique européenne et le patronat international. Le breuvage libéral est imbuvable pour les peuples car il signifie destruction de tous les droits sociaux et alignement par le bas de la législation européenne. Un exemple récent vient le démontrer : la directive qui déréglemente totalement le temps de travail, rendant possible des semaines à 60 heures, voire 65 heures !

Comme il fallait respecter le non français et néerlandais, il faut respecter le non irlandais.

Après le TCE, le traité de Lisbonne devient caduc.

Personne ne fera l’économie d’un grand débat à mener avec les populations sur quelle Europe construire. Ce débat doit mener à l’élection d’une assemblée constituante, élue sur la base d’une proportionnelle intégrale.

Pour la LCR et les organisations de la gauche radicale en Europe, il est clair que cette Europe doit être sociale, démocratique, féministe, écologique.

Ceci implique un nouveau partage des richesses redonnant aux salariés ce qui leur a été volé pendant des décennies, et dans l’immédiat un SMIC européen à hauteur de 1500 euros net.

Le 13 juin 2008.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article