Solidarité avec Gérard Filoche

Publié le par zuzu

Tous les syndicats de l’inspection du travail en sont d’accord : - la justice est extrêmement laxiste en matière de droit du travail,  -les employeurs qui ne respectent pas le code du travail restent largement impunis.

Trois procès-verbaux sur quatre de l’inspection du travail sont classés sans suite par le Parquet. Patrons impunis, inspecteurs du travail poursuivis : paradoxalement, ces trois dernières années, ce sont des contrôleurs et inspecteurs du travail qui se sont vu mis en cause dans l’exercice de leurs fonctions alors que Laurence Parisot a affirmé que « la liberté de penser s’arrête là où commence le Code du travail ». Le dernier en date, c’est Gérard Filoche. L’inspecteur du travail est mis en examen pour un prétendu « chantage » vis-à-vis d’un patron qui refusait la réintégration dans son poste antérieur d’une salariée de retour de congé maternité et qui a demandé trois fois de suite, à l’égard de cette employée, déléguée syndicale, une autorisation de licenciement. Si c’est du « chantage » que de menacer dans ce cas un employeur d’un PV, alors toute l’inspection du travail fait du « chantage » sans le savoir ! Comment alors que le Parquet débordé, manque de moyens au point de classer la majorité des PV de l’inspection du travail, choisit-il de donner suite à une plainte patronale prétendant de façon invraisemblable que Gérard Filoche fasse « entrave à un Comité d’Entreprise » ? Nous tenons, en de telles circonstances, à exprimer notre totale solidarité avec Gérard Filoche.

Pour signer, c’est ici : http://www.solidarite-filoche.fr/

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour,<br /> <br /> A l'annonce de la grève du 29 janvier, les membres du gouvernement tentent de "ringardiser" la démarche de milliers d'individus et dénoncent un manque d'originalité et de modernité.<br /> L'initiative suivante est donc proposée : Maintenir le mouvement tel qu'il est prévu, mais y ajouter une nouveauté qui devrait occuper Matignon et L'Elysée dans les jours qui viennent et leur prouver que nous ne sommes pas à court d'idées... Envoyez en nombre des courriers aux adresses suivantes : <br /> Monsieur le premier Ministre<br /> Hôtel de Matignon<br /> 57, rue de Varennes<br /> 75700 Paris<br /> <br /> Monsieur le président de la République<br /> Palais de l'Elysée<br /> 55, rue du Faubourg Saint-Honoré<br /> 75008 Paris.<br /> <br /> Remplissez les enveloppes de ce que vous voulez,<br /> surtout pas d'enveloppes vides qui faciliteraient la tâche du tri des lettres indésirables !<br /> Faites passez !
Répondre