Olivier Besancenot en Guadeloupe (AFP)

Publié le par zuzu

Olivier Besancenot, le leader du NPA, a affirmé cette après-midi à son arrivée à Pointe-à-Pitre qu'il était venu en Guadeloupe "prendre la mesure de ce qui se passait"."Je ne suis pas là pour donner la bonne parole, je suis là pour soutenir: je respecterai les décisions des organisations guadeloupéennes" a indiqué M. Besancenot lors d'une courte déclaration à la presse devant le siège du Port autonome de la Guadeloupe, où se tiennent les négociations LKP-patronat. Il s'y est rendu en voiture, dès sa descente de l'avion l'amenant de Paris, a-t-on constaté."C'est aux profiteurs de payer l'augmentation des salaires, c'est pas aux contribuables", a estimé le leader du NPA. "La seule sortie honorable de ce conflit, c'est qu'ils obtiennent satisfaction, c'est à dire les 200 euros" a-t-il affirmé à propos du LKP.Plusieurs des dirigeants en vue de la centrale syndicale guadeloupéenne CTU, membre du LKP, sont proches des idées de M. Besancenot.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article